Le copywriting dans tous ses Ă©tats : place au combat !

You are currently viewing Le copywriting dans tous ses Ă©tats : place au combat !

La phrase d’accroche ? Oui elle est indispensable. Voilà qui est fait !😁
Je déroule mon intro par les principales questions du moment sur le copywriting.

C’est quoi le copywriting ?
Comment apprendre les techniques de copywriting ?
Peut-on vendre (efficacement) sans faire du copywriting ?

Les mots-clĂ©s sont calĂ©s, on peut continuer !😊

Pourquoi j’écris comme ça ?

Eh bien parce que pour moi, les meilleures techniques de persuasion sont la transparence et l’authenticitĂ©. Donc je suis transparente avec vous pour que vous lisiez jusqu’au bout ! (En rĂ©alitĂ©, je mets en Ă©vidence la « fabuleuse » façon d’écrire sur le web, qui fera l’objet d’un futur article.😉)

Je vous prĂ©sente maintenant le contenu de cet article ? C’est simple : le copywriting bullshit contre la rĂ©daction persuasive avec subtilitĂ©, place au combat ! (J’avoue que prĂ©sentĂ© comme ça, je ne suis pas du tout objective, mais attendez de lire la suite
 #curiositĂ©)

Le copywriting en France entre sur le ring

Gary Halbert, David Ogilvy, Eugene Schwartz, vous connaissez ? Ce sont des copywriters de rĂ©fĂ©rence, mais pas des français (je prĂ©cise quand mĂȘme).

Le métier de copywriter, si peu connu en France, fait enfin son apparition depuis quelques années. En tout cas, de façon revendiquée.

En rĂ©alitĂ©, ça a toujours existĂ©.🙄

Vous voulez la dĂ©finition du copywriting ? C’est une branche du marketing qui signifie : « L’art et la science de persuader et de vendre Ă  l’écrit. »

👉 Mouais, donc y’a rien de nouveau on est d’accord. C’est juste que de plus en plus de concepteurs-rĂ©dacteurs (aussi appelĂ©s copywriters ou rĂ©dacteurs publicitaires) se revendiquent comme tels, tout simplement.

Alors la question se pose : comment devenir copywriter ? Qui peut se considĂ©rer comme tel ?

La rĂ©ponse est simple : toute personne qui sait utiliser les bons mots pour persuader et vendre Ă  l’écrit. AllĂ©luia.

Mais attention, ce n’est pas si facile.

L’art et la science de convaincre n’est pas dĂ» Ă  tout le monde. Je pense sincĂšrement qu’il y a une partie innĂ©e et une partie d’acquisition.

Le copywriting demande Ă©normĂ©ment d’empathie et d’altruisme, ce qui n’est pas donnĂ© Ă  tout le monde !

De (trÚs) bons copywriters français y parviennent avec succÚs, mais les méthodes diffÚrent.

Pourquoi le copywriting se dĂ©mocratise-t-il ?

Je me suis intĂ©ressĂ©e de prĂšs au copywriting dans le cadre de mon mĂ©tier. Accompagner mes clients Ă  ĂȘtre visibles sur internet, c’est bien, mais ça sert quoi ? Attirer du trafic, ĂȘtre premier sur Google, avoir une multitude de visiteurs, c’est chouette, mais ce n’est qu’une Ă©tape.

En rĂ©alitĂ©, l’objectif final (pardon pour le plĂ©onasme) de tous les sites web est de convertir le lecteur, c’est-Ă -dire vendre, soyons honnĂȘte.

Il n’y a pas que les sites e-commerces qui ont des produits Ă  vendre. Les blogs sont aussi une belle source de revenus, notamment grĂące Ă  l’affiliation, la vente de produits numĂ©riques et
 Les formations et coachings en ligne ! (Impossible que vous soyez passĂ© Ă  cĂŽtĂ©.😅)

Les sites vitrine, mĂȘme chose. On ne crĂ©e pas un site juste pour le plaisir. L’intention finale est toujours de vendre et d’augmenter son chiffre d’affaires, tout simplement.

Outch, je vous entends dire « naaaaaan, pas du tout ! Moi je veux juste apporter de la valeur ajoutĂ©e aux lecteurs et leur partager ma passion ! Â».

OK, peut-ĂȘtre au dĂ©but. Mais si ça fonctionne et que vous rencontrez un succĂšs, votre regard va vite changer. Bref, je m’égare.

Alors pourquoi le copywriting se dĂ©mocratise-t-il ?

Parce que de plus en plus d’entrepreneurs crĂ©ent un business en ligne.

Peut-ĂȘtre aussi que la vision du monde face Ă  l’argent et au marketing Ă©volue un peu (on m’a souvent dit que j’étais optimiste 😅).

Nan mais en rĂ©alitĂ©, pourquoi devrait-on avoir honte de vouloir vendre nos produits et services ? C’est complĂštement utopique de penser que nos offres se vendront toutes seules.

Alors assumons et voyons un peu les différentes techniques pour vendre grùce aux mots.

La rédaction persuasive, un talent à part entiÚre

Deux Ă©coles s’affrontent : la mĂ©thode douce et la mĂ©thode agressive.

👉 DĂ©solĂ©e de vous dĂ©cevoir, mais ce n’est pas si simple. C’est juste ce que tout le monde veut nous faire croire.

« Moi je vends, mais je fais ça bien. »
« J’aime pas faire de la publicitĂ© agressive. »
« Je veux vendre sans forcer les gens à acheter. »
« Je n’aime pas les vendeurs de tapis qui essaient de nous retourner le cerveau. »

Bah
 Je pense qu’on est tous d’accord là-dessus, mais ce ne sont malheureusement que de belles paroles.

Dans les faits, nous cherchons tous Ă  « bien vendre ». Et c’est beaucoup plus simple en face Ă  face, quand le prospect voit, touche, sent, goĂ»te ou entend le produit.

chocolat
Certaines offres sont plus allĂ©chantes que d’autres 😋

Mais la rĂ©daction persuasive, c’est justement l’art de sĂ©duire par les mots et de convaincre un prospect d’acheter quelque chose, sans mĂȘme qu’il ne puisse le tester.

Vous vous doutez bien que vendre de telle façon peut s’avĂ©rer compliqué !

Le copywriting utilise donc une multitude de techniques et astuces qui se veulent persuasives et authentiques (normalement😅). On Ă©tudie de prĂšs la psychologie humaine pour crĂ©er des Ă©motions chez le lecteur et l’amener Ă  passer Ă  l’action.

Alors c’est simple, tout le monde se revendique comme un super copywriter, qui vend avec subtilitĂ© (c’est-Ă -dire ?), qui ne force personne Ă  acheter ou qui demande mĂȘme aux gens peu intĂ©ressĂ©s de se dĂ©sabonner de sa newsletter.🙄

J’ai surtout l’impression que c’est la nouvelle tendance de communication du moment.

« Vous pouvez acheter chez ceux qui font du bullshit, moi je respecte mon audience. »
« Tu peux t’abonner Ă  ma newsletter si t’en as envie, mais ne t’y sens surtout pas obligé ! »
« Cette offre est rien que pour toi, pour te remercier de m’avoir lu et d’avoir pris le temps de rĂ©pondre Ă  ma newsletter. » (mdr, ma sƓur a eu la mĂȘme 🙄)

Vous voulez connaĂźtre ma vraie vision de la rĂ©daction persuasive ?

C’est tout simplement de s’adresser Ă  son audience, je rĂ©pĂšte, SON audience. Il faut s’exprimer comme si on Ă©tait dans la mĂȘme piĂšce que le lecteur, le connaĂźtre sur le bout des doigts, ressentir ce qu’il ressent, s’intĂ©resser (rĂ©ellement) Ă  lui.

La meilleure technique de persuasion est la transparence.

Si tu vends, dis-le et assume-le. N’aie pas honte de vendre. Mais surtout, fais comme si c’était TOI l’acheteur pour ĂȘtre le plus persuasif possible. Que voudrais-tu qu’on te dise pour que tu achĂštes ?

Le copywriting bullshit, un talent à part entiùre (oui, aussi 😀)

C’est le moment oĂč je vous donne la dĂ©finition du bullshit ?

Euh
 Je vous laisse dĂ©couvrir ça par vous-mĂȘme, sur WikipĂ©dia. Revenez-vite hein, on n’a pas fini !

Alors forcĂ©ment, aprĂšs en avoir lu la dĂ©finition, il est Ă©vident qu’on est TOUS contre !

Le copywriter qui raconte des « conneries » et des « foutaises » devrait changer de mĂ©tier, c’est certain.

Et croyez-moi, ils sont nombreux. Vous avez vu comment je glisse ma phrase ? C’est super facile de critiquer des menteurs, n’est-ce pas ? On se place en position de supĂ©rioritĂ© et on utilise la preuve sociale pour mettre tout le monde d’accord.

C’est justement ça que je dĂ©nonce dans cet article. À force de ne vouloir briller qu’à travers la critique de ce qui nous rĂ©pugne tous, on remet sans arrĂȘt ces mĂȘmes personnes sur le devant de la scĂšne.

Quelle en est la consĂ©quence ? Le dĂ©tecteur de bullshit.

Vous connaissez ? Alexandra Martel l’explique trùs bien.

Nous sommes tellement submergĂ©s de publicitĂ©s mensongĂšres que nous avons crĂ©Ă© ce qu’on appelle un « systĂšme de dĂ©fense Â» face Ă  la vente.

Mais lĂ  est tout le problĂšme. À force de nous protĂ©ger contre la vente abusive, nous n’arrivons (presque) plus Ă  dĂ©celer les vrais vendeurs, ceux qui sont compĂ©tents et qui offrent une vraie valeur Ă  leurs acheteurs, sans jamais mentir (ni embellir, sous-entendre, insinuer
😅).

Nous mettons tout le monde dans le mĂȘme panier, c’est tellement plus simple.

Comment reconnaütre un bon copywriting ?

Je pense qu’il est difficile maintenant de parler de 2 Ă©coles : les sincĂšres et les menteurs.

C’est beaucoup plus complexe que ça en rĂ©alitĂ©.

Et finalement, à trop vouloir paraßtre sincÚre, le « bon copywriter » en perd toute crédibilité.

Alors comment reconnaütre un bon copywriting ? Comment utiliser les bonnes techniques de persuasion pour vendre ?

Je pense qu’il faut tout simplement rester soi-mĂȘme et ne pas vouloir comparer l’incomparable (quelle phrase bateau !🙄). Il faut s’assumer en tant que vendeur et ĂȘtre totalement transparent avec son audience.

« Oui j’ai une super offre Ă  vous faire, et oui je suis fier de vous la vendre. »

C’est assez simple au final.

Il faut avant tout se recentrer sur ce qu’on propose, sans chercher Ă  communiquer sur les mauvaises pratiques des autres.

Comment se prémunir des copywriters en carton ?

Se prĂ©munir des individus qui veulent Ă  tout prix nous vendre quelque chose n’est pas forcĂ©ment une bonne idĂ©e. Vous pourriez passer Ă  cĂŽtĂ© de belles opportunitĂ©s.

La grandeur de la psychologie humaine tient surtout dans notre capacitĂ© Ă  connaĂźtre et contourner nos biais psychologiques. Pas aller Ă  l’encontre de tout, de tout le monde, tout le temps !

Votre plus grand atout serait de faire le parcours du copywriter en sens inverse.😉

Mettez (parfois) votre aversion pour la vente de cĂŽtĂ© et acceptez que l’on veuille vous faire dĂ©couvrir un produit ou un service de qualitĂ©.

Le bon copywriting donne envie d’acheter, en toute confiance. Il permet d’enlever le doute, l’envie d’attendre avant d’acheter, les barriùres de prix et il pousse le prospect à passer à l’action.

Et alors ? OĂč est le mal ?

Si j’avais un produit de qualitĂ© Ă  vous vendre et qui vous soit totalement adaptĂ©, ne seriez-vous pas content de le connaĂźtre et de pouvoir en profiter ?

on respire
Je n’ai rien Ă  vous vendre, on respire !

Le copywriting est mal vu et mal compris par pas mal de monde. C’est pourtant un art et une science terriblement puissants pour booster un chiffre d’affaires (mon dieu, elle parle de chiffre d’affaires et on est en France !).

Les techniques de persuasion ne sont pas lĂ  pour vous vendre quelque chose dont vous n’avez ni envie ni besoin. Elles sont lĂ  pour toucher en plein cƓur les prospects idĂ©aux pour une offre en particulier, tout simplement.

Bonnes ou mauvaises, efficaces ou non, à vous de déceler les meilleures opportunités, celles qui vous correspondent et qui vous apporteront une satisfaction.

C’est pour ça que je kiffe le mĂ©tier de copywriter : mettre en relation les meilleures offres avec leurs clients idĂ©aux !

Hum
 c’est le moment de l’appel à l’action, mais je ne voudrais pas vous persuader de participer en commentaires.😇

Adeline MANGIAROTTI

Killeuse du web

Laisser un commentaire

Cet article a 8 commentaires

  1. Gwenaëlle Rédactrice Web

    Toi alors. 😅

    1. Adeline Alidra

      Haaaaaan, t’as commentĂ© ! Serais-je persuasive sans le vouloir ?đŸ€”
      Ravie de te retrouver ici.

  2. Michaël

    Huum.
    Bon.
    Ouais.
    Et sinon, il voulait nous vendre quoi cet article ?

    😝

    1. Adeline Alidra

      Parfait ! Je ne suis pas encore entrĂ©e dans les techniques et principes, parce que je voulais avant tout faire le point sur le copywriting actuel en France. Donc la suite au prochain Ă©pisode ! 😀

  3. Cales Michelle

    Bon, ça c’est fait. Et bien dit aussi. Il me tarde de lire la suite…