Comment mettre en place une stratégie de réseaux sociaux ?

Strategie de reseaux sociaux

Aujourd’hui, c’est StĂ©phanie qui nous prĂȘte sa plume (bonjour StĂ©phaniiiiie !🙋) avec son ton si particulier pour nous parler de prĂ©sence numĂ©rique et de stratĂ©gie. Mais pas n’importe laquelle : celle Ă  appliquer sur les diffĂ©rents rĂ©seaux sociaux.

Et ça tombe bien, parce que Stéphanie, la stratégie de réseaux sociaux, elle aime ça et elle a tout décortiqué rien que pour vous (merci Stéphaniiiie !)

Allez, c’est parti pour tout savoir : (au revoir StĂ©phaniiiiie !👋)


Mettre sur pied une stratĂ©gie de visibilitĂ©, ĂȘtre prĂ©sent sur les rĂ©seaux, se fixer des objectifs en matiĂšre de publicitĂ©, rĂ©aliser un plan d’action rĂ©seautage puis prospection, travailler son e-rĂ©putation
 On peut vraiment TOUT faire question stratĂ©gie globale sur les rĂ©seaux sociaux.

Les entreprises l’ont compris et dĂ©veloppent les dĂ©marches (oui, je parle aussi de vous, solopreneur dans votre coin, relevez la tĂȘte quand j’écris, merci) afin de tirer leur Ă©pingle du jeu pour trouver de nouveaux clients, fidĂ©liser leur audience et amĂ©liorer leur image de marque.

Vous ĂȘtes dans ce cas et voulez communiquer sur les rĂ©seaux sociaux pour vous dĂ©velopper ? ProblĂšme : vous ne savez pas lequel choisir ?🔍 

Pas de panique, les Killeuses du Web m’ont invitĂ©e pour vous plonger dans la grande mare des rĂ©seaux sociaux et tout vous expliquer ! 

Allez hop, en rang et suivez le guide. 

CrĂ©er une stratĂ©gie de rĂ©seaux sociaux, d’accord ! Mais oĂč ?

Ils sont dans la place depuis des annĂ©es (voire moins pour certains) et leurs millions d’utilisateurs en font des indispensables au dĂ©veloppement de votre entreprise. 

Ne vous leurrez pas : dĂ©velopper la notoriĂ©tĂ© de sa boĂźte sans les rĂ©seaux sociaux, c’est prendre un bazooka pour se tirer une roquette dans le pied (parce qu’à ce niveau-lĂ , une balle, c’est trop petit). 

Les personnes prĂ©sentes sur les rĂ©seaux sociaux se comptent en milliards : voilĂ  pourquoi, de la petite crotte copywritrice indĂ©pendante comme votre servante aux grands groupes internationaux, Ă©laborer une stratĂ©gie et sa prĂ©sence sur les rĂ©seaux sociaux est devenu aussi indispensable que le botox pour les influenceuses beautĂ©. 👄

Toucher des millions de clients potentiels tout en passant un bon moment, (soyons honnĂȘtes : c’est sympa de passer du temps sur les diffĂ©rents rĂ©seaux sociaux), c’est du “gagnant- gagnant” comme on dit en marketing. (Ça tombe bien, je suis marketeuse. Oui, j’invente des mots si ça me plaĂźt). 

Pourtant, il s’agit de ne pas se louper et prendre le train en marche, mes chouchous ! (Non seulement j’invente des mots mais je vous appelle comme j’en ai envie. J’ai des tendances tyranniques quand on me donne la parole sur un site cool😈). 

Il est facile de se retrouver au bout du quai tant la communication digitale Ă©volue vite. Sans parler de ceux qui arrivent sur le marchĂ©, bien dĂ©cidĂ©s Ă  devenir le prochain Orelsan (non, Orelsan n’est pas un rĂ©seau social, il est juste numĂ©ro 1).

Selon son secteur d’activitĂ©, vous devez bien cibler votre rĂ©seau social oĂč vous allez devenir le futur Steve Jobs : si vous choisissez le mauvais, vous allez sortir les rames et attaquer la falaise pendant un temps indĂ©terminĂ©. 

Haha, certes, StĂ©phanie, mais comment faire ce choix cornĂ©lien ?😅

Pouvez-vous me rĂ©torquer (et vous avez raison). 

Tout doux bijou, voici un petit tour des principaux rĂ©seaux pour ĂȘtre prĂ©sent sur le Web.

Les réseaux sociaux multi-supports pour une stratégie efficace

1/ Facebook

RĂ©seau social Facebook

À tout seigneur, tout honneur, commençons par le plus ancien : Facebook. Nonononon, ne fuyez pas ! La page facebook n’est pas qu’un rĂ©seau de “boomer” et peut ĂȘtre une bonne stratĂ©gie :

👉 TrĂšs abouti, en perpĂ©tuelle Ă©volution, la crĂ©ation de Mark Zuckerberg permet d’adopter une communication digitale aux petits oignons. Vous pouvez facilement  publier des publicitĂ©s professionnelles, crĂ©er des Ă©vĂšnements, rassembler une communautĂ© trĂšs importante en trĂšs peu de temps. Autant dire qu’il pĂšse lourd, question visibilitĂ© et marketing efficace.

Et niveau conversion (encore un autre terme de marketing, vous allez vous coucher moins bĂȘte grĂące Ă  moi😎) ou l’art de transformer un prospect en client, sa puissance de feu est considĂ©rable. 

Alors mĂȘme s’il prĂ©sente des faiblesses et est en perte de vitesse, (Mark et son multivers ne font pas trop l’unanimitĂ©) la position du mĂ©dia est plutĂŽt tiĂšde quand il s’agit de lancer un business. Le dĂ©velopper, par contre, est beaucoup plus intĂ©ressant.

2/ LinkedIn

Continuons avec les rĂ©seaux in the place depuis un moment, si vous le voulez bien et parlons de LinkedIn : 

LinkedIn en guise de strategie

(À toutes fins utiles, arrĂȘtez s’il vous plaĂźt de prononcer “Linkeudine” mais optez pour sa vraie prononciation “Linktine”. Sinon, je vous jette des malĂ©fices, j’en ai assez d’avoir les oreilles qui saignent. Je vous ai dit que j’avais des penchants tyranniques😈.) 

👉 Si le rĂ©seau social a eu longtemps la rĂ©putation d’ĂȘtre une CVthĂšque et de sentir la naphtaline, il a joliment Ă©voluĂ© et est devenu incontournable pour les entrepreneurs. Mettre en avant son entreprise, gĂ©nĂ©rer du trafic sur son site web, Ă©tablir un plan d’action pour faire connaĂźtre ses produits ou ses offres, augmenter rapidement le nombre de ses abonnĂ©s,
 LinkedIn permet (presque) tout .

Par contre, arriver, ĂȘtre remarquĂ©, voire devenir une star (oui, oui, il y en a) demande soit beaucoup de temps, soit un talent particulier qui percute. 

Prenez votre mal en patience avant d’avoir des retours (et des propositions de contrat) positifs. Mais si vous ĂȘtes un gĂ©nie du marketing/communication ou du jonglage avec 12 parpaings, foncez.đŸ’Ș

À rĂ©seaux sociaux diffĂ©rents, stratĂ©gie digitale diffĂ©rente

L’utilisation des rĂ©seaux sociaux comme Facebook et LinkedIn permettent de mettre en place une stratĂ©gie de communication “multitasks” (non seulement c’est toujours du marketing, mais en plus c’est anglais. En marketing, on adoooore les anglicismes 😒). C’est-Ă -dire que vous pouvez avoir accĂšs Ă  beaucoup d’informations sur vous, vos compĂ©tences, votre produit, votre offre, etc. en long, large et travers.

En revanche, il y a ceux qui prĂ©fĂšrent ĂȘtre synthĂ©tiques, voire mystĂ©rieux : dans ce cas, il faut suivre loooongtemps la personne avant d’en savoir plus sur elle. 

Voyons un peu plus les autres en détail.

1/ Twitter

Twitter

Twitter, ou le rĂ©seau des punchlines. Le rĂ©seau social prĂ©fĂ©rĂ© des hommes politiques permet d’alimenter des infos avec votre communautĂ© de façon instantanĂ©e et plus rapidement que n’importe lequel de ses concurrents.

 Alors, si, contrairement Ă  moi, vous ĂȘtes capable de prĂ©senter votre produit ou faire augmenter votre visibilitĂ© en quelques mots, le petit oiseau bleu est fait pour vous.

L’inventeur du hashtag permet de regrouper par catĂ©gories les sujets qui vous concernent ou vous plaisent. Mais ce n’est pas tout :  intĂ©grer des photos et des vidĂ©os est trĂšs facile et rendent le teasing (quand je vous disais qu’on adore les anglicismes en marketing) trĂšs fort. 

Un petit bĂ©mol cependant : le niveau de haters et autres personnes toxiques qui peuvent vous dĂ©zinguer vous et votre entreprise sont plus nombreux que les milliards dans le portefeuille de Jeff Bezos. Un peu de contrĂŽle avant de publier vous Ă©vitera de subir le mĂȘme sort qu’un certain Donald T. 😬 Pour cela ? DĂ©finir sa stratĂ©gie en amont est primordial !

2/ Instagram

Utiliser Instagram pour sa stratégie de reseaux sociaux

Instagram, le royaume des narcissiques ? Certes, il faut aimer les photos ou les stories (courtes vidĂ©os) de soi. 

Mais la plateforme ne s’arrĂȘte pas lĂ  : beaucoup d’entreprises, principalement de coaching (mais pas que), dĂ©mocratisent des mots barbares comme “closer un lead” ou “stratĂ©gie markĂ©ting et ligne Ă©ditoriale”, illustrations Ă  l’appui. 

Et si vous voulez illustrer votre entreprise avec des chatons, vous avez des chances de cartonner sur le social media. 😾

Tous les supports sont bons pour une stratĂ©gie de rĂ©seaux sociaux efficace 

1/ YouTube

Youtube

YouTube, ou le royaume de la vidĂ©o : du tuto sur la broderie du 15ᔉ siĂšcle Ă  l’apprentissage de la mĂ©canique quantique pour les nuls, YouTube est une formidable plateforme oĂč les vues se comptent en milliards. Autant dire que si vous ĂȘtes Ă  l’aise face Ă  une camĂ©ra, avoir sa chaĂźne (en plus d’un blog) est une stratĂ©gie web Ă  envisager sĂ©rieusement.

2/ TikTok

Et enfin, le petit dernier ! Chinois de son Ă©tat, il est un rĂ©seau social particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© des “djeuns” (oui, je suis certainement la seule Ă  parler comme ça, laissez-moi tranquille) : TikTok

Etablir une stratégie de reseau sociaux avecTik Tok

La plateforme utilise quasiment exclusivement des formats vidĂ©os courts (mais qui vont ĂȘtre amenĂ©es Ă  devenir bien plus longs) de prĂ©fĂ©rence drĂŽles ou spectaculaires (le challenge du verre rempli d’eau, c’te foliiie !đŸ˜±).

Mais ne vous y trompez pas : encore une fois, les entrepreneurs se sont saisis du réseau pour vulgariser leurs offres et toucher le plus grand nombre. Pour atteindre vos objectifs, faites comme eux !

(Oui, oui, mon petit solopreneur qui me lit, toi aussi, tu peux tout pĂ©ter sur TikTok sans parler de chatons. Oui. Va.đŸ’„)

Petit tips indispensable : camĂ©ra et fond sonore musical obligatoires. Sinon, vous allez ĂȘtre aussi passionnant qu’un rapport de comptabilitĂ© du Moyen-Âge.

Les clĂ©s d’une stratĂ©gie de rĂ©seaux sociaux bĂ©ton : en bref ! 

GrĂące Ă  cette pĂ©pite de savoir qu’est cet article, vous avez eu l’illumination et avez trouvĂ© votre rĂ©seau social de prĂ©dilection. Ne me remerciez pas, voyons. 

 Mais avant de devenir un no-life accro Ă  votre rĂ©seau,vous devez concevoir une stratĂ©gie efficace :

👉 CrĂ©ez un contenu qui vous ressemble : vous deviendrez rapidement une rĂ©fĂ©rence dans votre domaine.

👉 Soyez hyyyyper rĂ©guliers dans vos publications. Vous postez Ă  chaque fois qu’il vous tombe un Ɠil ? c’est le meilleur moyen de vous retrouver noyĂ© dans la masse et ĂȘtre aussi visible qu’une pĂąquerette dans un champ de marguerites. 

(Vous aussi, vous avez remarquĂ© que je multiplie souvent les voyelles ? y a-t-il un psy parmi vous ? j’aimerais savoir ce que ça signifie. Laissez-moi votre analyse en commentaire, merci.). 

👉 Commentez ! rĂ©pondez aux commentaires des personnes qui sont venues se manifester sur votre page et plus vous plaisez Ă  l’algorithme (c’est un peu l’Empereur de Star Wars : il tire les ficelles dans l’ombre).

👉 Variez les supports : carrousels, textes longs, courts, Ă  puces et mĂȘme courtes vidĂ©os. Instagram et LinkedIn se prĂȘtent particuliĂšrement bien au jeu.

👉 Enfin : donnez. Des conseils, des avis, du soutien
 Vous attirez la sympathie et augmentez votre audience plus rapidement qu’Orelsan. 

Être rĂ©fĂ©rencĂ© comme une pointure dans son domaine tout en ayant l’étiquette d’une personne sympa et accessible, voilĂ  qui fera du bien Ă  votre chiffre d’affaires rapidement. 

Allez hop, je vous regarde, mes p’tits numĂ©ro 1 ! 👊😘

Stéphanie Archimbaud

Stéphanie Archimbaud

Copywritrice et RĂ©dactrice SEO, “pĂ©tillante, drĂŽle et dĂ©calĂ©e” comme le dit ma bio sur LinkedIn. C’est que ça doit ĂȘtre sĂ»rement vrai ! Touche Ă  tout, j’ai passĂ© ma vie Ă  changer de vie : c’est pour ça que je peux Ă©crire sur le monde des artistes, des sportifs, du Japon, de la cuisine et surtout du vin. HĂ© ouais. Et si vous veniez faire une papote-visio avec moi ? Allez, la vĂ©ritĂ©, ça fait plaisir.

Vous partagez ?

Laisser un commentaire

Cet article a 10 commentaires

  1. Jordan

    J’ai adorĂ© cet article StĂ©phanie. TrĂšs agrĂ©able Ă  lire, merci !

    1. Stéphanie Archimbaud

      Merci beaucoup Jordan ! On se fait un café-papote quand tu veux.

  2. Pauline

    Je ne pensais pas que les réseaux sociaux étaient si importants pour se créer un réseau. Je suis graphiste, tu penses que ça peut aussi marcher pour moi ?

    1. Stéphanie Archimbaud

      Hello Pauline !
      Oui, je crois Ă  2000%, surtout quand on est crĂ©atifs. Si tu as un site, c’est trĂšs bien, tu augmentes ta visibilitĂ©. Mais pour montrer tes crĂ©ations et Ă©changer avec tes followers, les rĂ©seaux sociaux, c’est OB-BLI-GA-TOIRE.
      Insta et LinkedIn (oĂč il y a une jolie brochette de graphistes et pas de concurrents, vous faites pas la mĂȘme chose)sont je crois ceux Ă  privilĂ©gier. Regarde dans lequel tu es le plus Ă  l’aise et publie, publie, publie ! Allez, je te regarde ! 😉

  3. Maria

    J’ai adorĂ© ton article StĂ©phanie. Merci aux killeuses de t’avoir donnĂ© la parole. Ça aurait Ă©tĂ© dommage de ne pas te connaĂźtre !

    1. Stéphanie Archimbaud

      Roooo, Maria, tu es adorable, merci ! <3
      Je suis trĂšs heureuse de te connaitre Ă©galement : file vite sur mon profil LinkedIn (lien dans ma bio) qu'on puisse fixer la date de notre mariage. (je t'ai pas dit ? quand je croise quelqu'un d'adorable, je l'Ă©pouse. :-))

  4. Timéo

    Je ne pensais pas que Twitter ou Tik Tok servaient Ă  trouver des clients. Je laisse Tik Tok Ă  mon fils de 15 ans. C’est pour les jeunes ce rĂ©seau.

    1. Stéphanie Archimbaud

      Hello Timéo !
      Alors pour ĂȘtre tout Ă  fait honnĂȘte, je pense pareil que toi. Je suis trop vieille pour ces couenneries…
      Sauf que des grands-mÚres cartonnent (un couple de retraités et une mamie rappeuse avec son petit-fils notamment) ET les entreprises (solopreneurs ou non) aussi.

      Allez, prouve-moi que j’ai tort. 😉

  5. Julien

    Cet article est une bouffĂ©e d’air frais. TrĂšs drĂŽle, je n’ai pas vu le temps passer. Merci !

    1. Stéphanie Archimbaud

      Merci beaucoup Julien ! <3
      Pour la peine, je te laverai les pieds avec mes cheveux, en remerciement.
      Si,si, c'est normal.