Travailler moins pour gagner plus

Travailler moins pour gagner plus

6h38, je commence ce nouvel article. Serait-ce pour gagner du temps ? 

Sûrement. Mais aussi parce que travailler moins pour gagner plus passe par un lever aux aurores dans mon cas.

Si vous ĂȘtes comme moi, vous devez dĂ©jĂ  ĂȘtre en train de courir partout Ă  jongler entre votre taf super prenant et votre vie perso (qui l’est tout autant).

Vous n’en avez pas marre Ă  la fin ?

Entendez-vous cette petite voix qui hurle dans votre tĂȘte pour vous dire de ralentir ?

Vous n’avez pas l’impression de passer Ă  cĂŽtĂ© de l’essentiel ? 

Si vous avez rĂ©pondu oui Ă  l’une de ces questions, il est temps de se mettre en route pour dĂ©couvrir comment travailler moins pour gagner plus.

Slow working : en route vers une vie meilleure

« C’est le rush ».

« Je suis à la bourre ».

« Je n’y arriverai jamais, j’ai trop de trucs Ă  faire ».

Ça te parle ? Combien sommes-nous à en avoir assez de courir en permanence ?

Mais, pourquoi vouloir travailler moins pour gagner plus ?

  • Pour payer le crĂ©dit immo ? 
  • Emmener les enfants au ski ? 
  • Avoir une belle situation stable et que mamie Lucette soit contente de vous ? 

Mais fu** Ă  la fin !

Je ne crois pas que travailler plus soit la clef du bonheur. Je pense au contraire que c’est la porte vers l’enfer (vers le mien tout du moins).

Le slow working, c’est le petit nom stylĂ© pour dĂ©finir une activitĂ© pro plus adaptĂ©e Ă  une vie familiale sereine. C’est la route vers la sobriĂ©tĂ© heureuse (pensĂ©e pour Pierre Rabhi) et l’acceptation de la perte de temps pour en gagner plus.

La solution Ă  votre vie Ă  1000 Ă  l’heure ? RA-LEN-TIR !

Il faut arrĂȘter de vouloir ĂȘtre une machine et donner une rĂ©elle place aux jours de repos. đŸ’Ș Ces petites pauses doivent vraiment constituer des moments de bien-ĂȘtre Ă  part entiĂšre (interdit de scroller LinkedIn pendant la mĂ©diation !).

Vous verrez, adopter le slow working permet de :

  • prĂ©server votre santĂ© mentale et physique (fini de devenir dingue parce que les choses s’accumulent autour de vous) ;
  • prendre du temps pour vous ;
  • revenir Ă  l’essentiel ;
  • penser Ă  ce que vous dĂ©sirez VRAIMENT ;
  • trouver du sens Ă  votre vie (famille, pro, etc.).

Tout ça vous semble trop compliqué ?

Pas de panique, les astuces (presque) secrĂštes c’est juste en dessous ! 

Techniques secrĂštes pour travailler moins pour gagner plus : chuuuut faut pas l’dire !

1/ Déléguer les tùches chronophages

Pour continuer votre ascension et ĂȘtre encore plus productif dans votre business, il peut ĂȘtre judicieux de dĂ©lĂ©guer tout ce qui vous prend du temps inutilement. Vous pouvez avoir besoin d’une aide ponctuelle pour gĂ©rer votre activitĂ© de blogging, vos rĂ©seaux sociaux ou bien votre comptabilitĂ©.

Encore mieux.

Vous pouvez faire appel Ă  une Ă©quipe de killeuses pour vous accompagner dans toute votre stratĂ©gie de rĂ©fĂ©rencement et au-delĂ  (je sais, elle Ă©tait facile celle-lĂ  😁).

Vous allez me dire : « Oui, mais je suis limite niveau CA, si je commence Ă  dĂ©lĂ©guer je ne vais plus ĂȘtre rentable et je vais perdre de l’argent. »

C’est lĂ  que vous vous trompez. C’est justement en dĂ©lĂ©guant vos tĂąches administratives par exemple que vous allez pouvoir vous concentrer sur l’essentiel, faire progresser votre activitĂ© et gagner votre libertĂ© financiĂšre.

2/ Diminuer le temps de travail et trouver l’Ă©quilibre

C’est beau, on dirait le titre d’un bouquin de dĂ©veloppement personnel.

Zen

Vous aimez votre travail ? Il paraĂźt que quand on aime son job, on le fait forcĂ©ment bien. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Steve Jobs. Je ne suis pas vraiment d’accord avec lui. Si je suis une buse en dessin et que je dĂ©cide de me former au graphisme, bah, la vĂ©ritĂ© c’est que je serais toujours mĂ©diocre.

Mais, je m’Ă©gare.

Selon moi, pour ĂȘtre heureux au travail, il faut trouver le juste milieu entre boulot justement et vie perso Ă©panouie. J’avoue ne pas ĂȘtre super au point sur ce critĂšre-lĂ , mais j’y travaille !

3/ Se faire payer plus

La voilĂ  la solution !

Tarif Ă  l’heure, au forfait, au mot, Ă  la presta, vous avez l’embarras du choix.

Mais, on ne va pas se mentir…

Pour ça, ĂȘtre formĂ© Ă  une expertise bien prĂ©cise, ça aide !

Vous avez beau avoir une superbe grille tarifaire sous les yeux, si vous vous sentez nul ou que vous n’avez aucune compĂ©tence, ça doit ĂȘtre difficile de gagner sa vie en proposant un tarif plus Ă©levĂ© Ă  vos clients.

Il va falloir commencer par savoir ce que vous valez vraiment en tant qu’entrepreneur. Ce petit exercice est ultra important, car c’est lui qui vous permettra de tirer votre Ă©pingle du jeu

Grùce à ça, vous :

  • sortirez de votre zone de confort ;
  • augmenterez vos tarifs sans culpabilitĂ© (mĂȘme si le client est trop sympa) ;
  • gagnerez du temps sans travailler. đŸ€—

4/ Identifier ses heures de travail productives

Tout le monde n’a pas la mĂȘme productivitĂ© aux mĂȘmes heures.

Explications.

Dans mon ancien travail salarié, je bossais dans une mairie au service état civil, urbanisme et autres joyeusetés. Je travaillais donc à temps complet avec des horaires de bureau classiques pour une mairie (9h-17h30).

Le matin ? Je bombardais et j’avançais dans mes dossiers comme une folle.

L’aprĂšs-midi ? Je traĂźnais mon pauvre corps et n’arrivais plus Ă  rien.

Concentration difficile

Maintenant que j’ai un travail Ă  domicile, que je suis freelance et que je gĂšre mon temps, je ne bosse plus (trop) les aprĂšs-midi et je concentre mes tĂąches crĂ©atives le matin.

Je bosse donc moins, mais mieux. 😍

5/ Travailler moins pour gagner plus : s’inspirer des plus grands

La semaine de 4 heures de Tim Ferris, vous connaissez ? VĂ©ritable pionnier, Tim dĂ©montre Ă  ses lecteurs que travailler moins en automatisant son activitĂ© et, de ce fait, gagner plus est possible. D’ailleurs si vous voulez dĂ©couvrir le slow freelancing, c’est par ici.

Mais comment gagner plus de temps et d’argent ? Tim n’est pas plus intelligent ou chanceux que vous, il a simplement amĂ©liorĂ© son organisation de travail afin de profiter (plus largement) de tout le reste.

Franchement ? Lisez le livre !

6/ Dire ciao aux clients relous et aux heures supplémentaires

Vous avez sûrement déjà eu une mission avec un client relou qui vous demande mille retours sur votre travail.

Et vous savez quoi ? Vous l’aviez senti ! Ça se ressent les clients relous, ou au moins avec le temps on apprend Ă  les reconnaĂźtre.

Dites stop, vous perdez un temps dingue et vous ne pouvez pas vous concentrer sur mieux.

Moins mais mieux, aller hop, nouvelle devise !

7/ Freelance et temps de travail : adopter Pareto

Ce principe explique que 80 % de vos rĂ©sultats sont obtenus grĂące Ă  20 % de vos efforts. L’idĂ©e est donc de vous concentrer sur ce qui gĂ©nĂšre VRAIMENT des rĂ©sultats. 

Cela ne sert Ă  rien de travailler longtemps en vous disant : « Wahhh, j’ai bien travaillĂ© ! ». Cela ne veut rien dire. Ce n’est pas parce que vous restez enfermĂ© toute la journĂ©e dans votre bureau et que vous bossez Ă  temps-plein que cela aura des consĂ©quences positives sur votre business.

Vous devez travailler efficacement.

Travailler efficacement pour gagner plus

Quel projet, quel client, quelle tĂąche peut vous rapporter plus ? Une fois que c’est fait, concentrez vos efforts pour aller dans ce sens.

À l’inverse, arrĂȘtez de perdre votre temps dans des activitĂ©s chronophages qui ne vous procurent pas ou peu de bĂ©nĂ©fices.

8/ Cumuler les tĂąches : go sur le batchworking

Le batchcooking, vous connaissez ? Bah, lĂ , c’est Ă  peu prĂšs la mĂȘme chose, mais sans les aliments. 😉

Cette méthode trÚs simple consiste à regrouper les tùches similaires pour gagner en productivité.

Je vous donne un exemple.

Vous ĂȘtes rĂ©dacteur web et vous avez 4 articles mensuels Ă  rĂ©diger. En adoptant le batchworking, vous Ă©crivez vos 4 articles Ă  la chaĂźne, puis vous vous occupez ensuite des visuels.

Pour ma part, je fais aussi le maillage interne de mes articles de cette maniĂšre. L’intĂ©gration ? Pareil. Je regroupe donc chaque tĂąche entre elles et gagne ainsi en temps et en productivitĂ©.

Alors, c’est qui la killeuse ? đŸ’Ș😁

Vous pouvez également gérer cela en bloc de temps en identifiant des journées bien spécifiques pour des activités en particulier :

  • Lundi matin : Écriture des posts pour les rĂ©seaux sociaux ;
  • AprĂšs-midi : Client 1.
  • Mardi matin : Client 2 ;
  • AprĂšs-midi : Écriture newsletters.
  • Etc, etc.

9/ S’organiser avec Eisenhower

Matrice d’Eisenhower

Cette matrice est la clé (de votre succÚs) si vous avez des difficultés à prioriser vos tùches. Grùce à ça, vous pourrez trÚs facilement travailler votre productivité en classant les choses selon leur importance et surtout leur urgence.

Dans l’axe vertical, vous Ă©crivez l’importance de vos tĂąches et sur l’axe horizontal leur urgence. Rien de sorcier lĂ -dedans !

Vous vous retrouvez donc avec 4 zones bien distinctes. Vous me suivez toujours ? 

  • zone 1 : les tĂąches importantes et urgentes qui sont votre prioritĂ© absolue. Hop hop hop, on s’y met de suite ;
  • zone 2 : les tĂąches non-importantes, mais urgentes que vous pouvez dĂ©lĂ©guer ;
  • zone 3 : les tĂąches importantes, mais non-urgentes que vous pouvez planifier dans votre planning. Attention Ă  ne pas les noter dans 2 mois quand mĂȘme ;
  • zone 4 : les tĂąches non-importantes et non-urgentes que vous supprimez illico presto. Allez, on vire ça de la charge mentale ! đŸ€©

Vie pro ou perso, la matrice d’Eisenhower peut vĂ©ritablement vous aider au quotidien. PrĂȘt Ă  l’adopter ? 

10/ MonĂ©tiser son temps et travailler moins pour gagner plus (et arrĂȘter d’ĂȘtre trop gentil)

Moi je suis la nana qui est toujours Ă  fond pour donner des conseils, aider les autres Ă  y voir plus clair, etc.

Mais.

Ça prend du temps. 😅

Si vous faites partie de la team « je donne, je donne, je donne », il est temps de passer aussi de l’autre cĂŽtĂ© et de faire partie de ceux qui reçoivent un peu plus.

Attention, je ne dis pas qu’il faut que vous soyez une autre personne. Si c’est votre kiff de donner un coup de pouce, grand bien vous fasse, mais il ne faut pas que ce soit tout le temps.

Vous avez une expertise, vous devez vous la faire payer !

RĂ©flĂ©chissez donc Ă  ce que vous proposez actuellement gratuitement qui pourrait ĂȘtre rĂ©munĂ©rĂ©. Je suis certaine que vous allez trouver un truc. 😉

C’est dĂ©jĂ  fini ?

Exact. Il faut que j’applique cet article Ă  mon business et pas seulement Ă  mes clients.

Alors je remballe tout ça, je vous souhaite plein de bonnes choses, j’Ă©teins mon ordi et vous dit Ă  la semaine prochaine pour la newsletter.

PS : n’hĂ©sitez pas Ă  commenter, liker et Ă  nous dire comment vous avez mis ça en place
 ou pas ! ❀

Dorothée MANSUY

Dorothée MANSUY

Killeuse du web

Vous partagez ?

Laisser un commentaire

Cet article a 14 commentaires

  1. Anonyme

    « Je traĂźnais mon pauvre corps »… Tu as mis des mots sur ce que j’ai souvent vĂ©cu 😆 ! Tout comme toi, j’ai fini par arrĂȘter de lutter et c’est la meilleure des dĂ©cisions. Être Ă  son compte, c’est un super avantage Ă  ce niveau-lĂ . Et concernant la team « je donne, je donne, je donne », je confirme que tu en fais bien partie đŸ„° !

    1. Dorothée MANSUY

      Merci pour le commentaire, mais j’avoue que le fait que tu sois un « Anonyme » me fait flipper ! 😅

  2. Marc

    J’ai aussi lu le livre de Pierre Rabhi que j’ai adorĂ©.

    1. Dorothée MANSUY

      Ravie que ce livre t’ait plu ! 😍

  3. Myriam Mokkedem

    Ce n’est que moi, DorothĂ©e đŸ€Ł ! J’ai voulu modifier mon commentaire aprĂšs coup, mais impossible. DĂ©solĂ©e pour cette petite frayeur, hihi !

    1. Dorothée MANSUY

      Ahah, tu me fais trop rire ! 😂

  4. Pauline

    Je ne connaissais pas la matrice d’Eisenhower, je vais tenter la chose trĂšs vite. Merci pour toutes ces astuces.

    1. Dorothée MANSUY

      Trop contente d’avoir pu t’aider Pauline ! 😉

  5. Julia

    J’ai lu ton article avec attention. Pour ma part, j’ai toujours l’impression de courir partout et c’est vrai que les mĂ©thodes de productivitĂ© m’aide beaucoup. Je travaille avec Pomodoro, mais les journĂ©es ne sont jamais assez longues ! 🙂

    1. Dorothée MANSUY

      Je connais aussi ça ! Mais Pomodoro m’a changĂ© la vie, je me trouve vachement plus focus. MĂȘme si les notifs de mon smartphone m’embĂȘtent toujours ! 😅

  6. Audrey

    Cet article est juste génial. Merci les filles pour votre énergie !

    1. Dorothée MANSUY

      Rhhho, quel gentil commentaire ! Merciiiiii ❀

  7. Le vrai anonyme :)

    Quel plaisir !
    J’adore votre style, votre façon d’aborder les choses !

    Vous ĂȘtes douĂ©e dans la simplicitĂ© et quelle Ă©nergie !
    Merci pour vos mots qui « raisonnent ».

    1. Dorothée MANSUY

      J’ai peur des anonymes moi ! đŸ˜± Mais merci quand mĂȘme. 😅