Le syndrome de la page blanche : faites-lui la peau !

Le syndrome de la page blanche : faites-lui la peau !

Je me tiens la tĂȘte, je regarde par la fenĂȘtre, je zone sur les pages ouvertes de mon ordi, j’observe pendant 3 quarts d’heure le contenu des concurrents


Mais rien.

Ça veut pas.

Impossible d’écrire le moindre mot et de commencer cet article de blog tant attendu.

Cette situation vous parle ?

Que vous soyez blogueur, community manager, rĂ©dacteur web ou mĂȘme Ă©crivain, vous avez probablement tous vĂ©cu le syndrome de la page blanche. Et mĂȘme de façon trĂšs rĂ©guliĂšre.

Vous vous mettez une pression Ă©norme pour rĂ©diger mais il n’y a rien Ă  faire, vous bloquez.

Et pourtant, il existe moult astuces pour remĂ©dier Ă  ce syndrome de la page blanche, de l’émotionnel Ă  la technique.

Alors si vous ĂȘtes prĂȘt Ă  combattre vos blocages, sortons les armes et fonçons sur l’ennemi !

Le syndrome de la page blanche : définition

Quand on Ă©voque la page blanche, on s’intĂ©resse surtout aux crĂ©ateurs de contenus Ă©crits, mais en rĂ©alitĂ©, presque tous les artistes sont concernĂ©s. Peintres, compositeurs, scĂ©naristes
 DĂšs lors qu’il y a « crĂ©ation » de quelque chose, l’angoisse peut surgir.

Le syndrome de la page blanche dĂ©signe la peur, la phobie, le blocage, l’incapacitĂ© Ă  Ă©crire les premiers mots. On l’appelle aussi la leucosĂ©lophobie.😅

Vaincre l’angoisse de la page blanche : place aux Ă©motions

Avant toute chose, vous ĂȘtes face Ă  un mur.

OK.

Donc quoi ?

Vous restez là à le contempler et vous restez pendant des heures sans bouger ?

NON !

Quand l’anxiĂ©tĂ© est prĂ©sente, il faut tout simplement laisser tomber.

Pourquoi vouloir absolument s’obstiner Ă  crĂ©er Ă  l’instant T ? Si votre inspiration n’est pas lĂ , ne restez pas bloquĂ© et faites l’impasse pour y revenir plus tard.
Plus vous triturez votre esprit et succombez à vos émotions négatives, plus la tùche sera ardue.

AĂ©rer l’esprit pour vaincre le syndrome de la page blanche

La premiÚre des solutions consiste à tout laisser en stand-by et faire une autre activité.

Votre cerveau a besoin d’évacuer sa surcharge et ses blocages et le meilleur moyen d’y parvenir est de vous distraire.

LĂąchez prise et aĂ©rez votre esprit. Comment ? Allez vous baladez, faites du sport, sortez, prenez un bon bain
 Bref, pensez Ă  autre chose et faites-vous plaisir !

Bitmoji Image

D’ailleurs, Ă  titre personnel, Do sait Ă  quel point je suis crĂ©ative quand mon cerveau est en OFF ! đŸ˜± C’est toujours pendant mes journĂ©es de repos que les idĂ©es les plus folles et les plus inspirantes surgissent. Sans mĂȘme le vouloir.

Et dĂšs que vous vous sentez apaisĂ© et que vous avez rĂ©ellement pris un temps de dĂ©connection totale, reprenez votre mission de rĂ©daction ! đŸ’Ș

Connaütre son POURQUOI pour trouver l’inspiration

Quand on veut crĂ©er du contenu, que ce soit pour le web ou ailleurs, il faut toujours garder en tĂȘte le POURQUOI. Quelle est la finalité ?

À quoi un texte en particulier va-t-il servir ? Attirer ? FidĂ©liser ? Se faire connaĂźtre ? Convaincre ? Aider ? Vendre ?

Et finalement, qu’est-ce qui pousse intensĂ©ment une personne Ă  crĂ©er un contenu ?

Alors si vous avez des doutes ou des peurs devant votre page blanche, rappelez-vous toujours que votre texte a une utilité profonde et importante pour les lecteurs, mais aussi pour la personne qui le crée.

OK, vous allez me dire que je vous remets encore plus de pression


Mais non, c’est comme si vous faisiez une course Ă  pieds. Regardez-vous vos pieds ou la ligne d’arrivĂ©e ?

Bitmoji Image

Avoir en tĂȘte un objectif et un sens vous aidera Ă  mettre tous les moyens en votre possession pour y parvenir, faites-moi confiance.

Demander de l’aide à son audience

LĂ  je m’adresse vraiment aux personnes qui font du blogging ou qui possĂšdent une communautĂ©. Quoi de mieux que poser des questions et faire parler son audience pour vous inspirer et rĂ©utiliser les mĂȘmes mots ?

Il vous suffit d’échanger avec votre public sur une idĂ©e de sujet pour que vos lecteurs les plus engagĂ©s vous dĂ©livrent leurs problĂ©matiques, leurs peurs, leurs frustrations, leurs envies, leurs besoins.

Vous n’avez plus qu’à reprendre l’ensemble des donnĂ©es rĂ©coltĂ©es pour les retranscrire dans un article de blog, un post sur les rĂ©seaux sociaux, une newsletter ou encore une page de vente.

Alors ne vous inquiĂ©tez pas si vous n’avez pas d’inspiration, allez la chercher lĂ  oĂč elle se trouve !

Parler et retranscrire ses paroles Ă  l’écrit

L’écrit peut parfois s’avĂ©rer plus difficile que l’oral. Une des solutions pour vaincre le syndrome de la page blanche est donc de dĂ©velopper vos idĂ©es de vive voix.

Soit vous avez dĂ©jĂ  une idĂ©e prĂ©cise de ce dont vous souhaitez parler, soit votre cerveau part dans tous les sens et vous donne une source supplĂ©mentaire d’anxiĂ©tĂ©.

Dans les 2 cas, laissez votre langue se dĂ©lier (pour une fois que vous avez le droit 😅) et Ă©vacuez tous les concepts, mots, idĂ©es, arguments, qui vous viennent Ă  l’esprit, sans forcĂ©ment vouloir les organiser.

En pratique, vous pouvez procéder de 2 façons :

  • Utiliser un logiciel de transcription pour transformer votre oral en Ă©crit ;
  • Enregistrer vos vocaux pour ne rĂ©cupĂ©rer ensuite que les infos importantes.

Choisir des moments de grande productivité pour travailler

On a tous des moments prĂ©fĂ©rĂ©s pour travailler, des moments oĂč les actions se font beaucoup plus rapidement et oĂč le cerveau est trĂšs actif et rĂ©actif.

Apprenez Ă  dĂ©celer ces plages horaires dans lesquelles vous avez le plus de facilitĂ©. Vous ferez ainsi en 1 heure ce que vous faites en 2 heures Ă  d’autres moments.

Quel est le rapport avec le syndrome de la page blanche ?

Les moments de grande productivitĂ© sont des temps pendant lesquels vous ĂȘtes plus attentif, moins distrait et donc forcĂ©ment plus prĂ©sent Ă  l’ouvrage.

Disons que vous mettez toutes les chances de votre cĂŽtĂ© pour que l’angoisse de la page blanche disparaisse.😊 DorothĂ©e vous livre d’ailleurs ses techniques pour Ă©crire plus vite juste ici.

S’inspirer des autres avec l’esprit critique et faire mieux

Papapaaaaaaa !

Cette astuce est ma prĂ©fĂ©rĂ©e.😁

Quelle meilleure source d’inspiration que les contenus dĂ©jĂ  prĂ©sents ?

La plus grosse source d’anxiĂ©tĂ© face Ă  la page blanche, c’est justement de devoir partir de zĂ©ro. Le dĂ©clic de crĂ©ation est parfois difficile Ă  mettre en route.

Alors pas de panique. Il vous suffit d’aller zieuter chez les concurrents !

eye emoji

Mais attention, il est essentiel de respecter ces 3 rùgles d’or :

  • Jamais de plagiat (copier ou s’accaparer la rĂ©alisation de quelqu’un) ;
  • Toujours un esprit critique (garder une certaine distance avec le contenu crĂ©Ă© par autrui) ;
  • Toujours une amĂ©lioration (apporter sa pierre Ă  l’édifice pour ajouter de la valeur ajoutĂ©e et ne pas se contenter de reprendre simplement les idĂ©es des autres).

N’essayez pas de rĂ©inventer la roue. Dites-vous qu’il y a plein de belles pĂ©pites dont vous pouvez vous inspirer, sans jamais porter prĂ©judice au crĂ©ateur d’origine.

Changer de support pour créer du contenu

Vous devez rĂ©diger pour le web ? Alors forcĂ©ment, vous ĂȘtes devant votre ordi et vos doigts n’arrivent pas Ă  taper sur le clavier.

Variez les supports !

Prenez un cahier, une ardoise, un tableau, peu importe. N’hĂ©sitez pas Ă  combiner plusieurs formats, couleurs ou stylos.

Et au-delĂ  de votre support de crĂ©ation, vous pouvez Ă©galement changer votre lieu de travail. Si vous ĂȘtes habituĂ© Ă  bosser sur un bureau, amusez-vous Ă  travailler au lit (bah quoi ? C’est franchement gĂ©nial quand c’est ponctuel !), installez-vous sur votre balcon ou dans votre jardin, essayez la table de la cuisine, allez Ă©crire au parc, en forĂȘt, dans un café  Ce que vous voulez !

L’inspiration et la crĂ©ativitĂ© ont besoin d’ĂȘtre nourries pour fonctionner correctement. Plus vous variez les plaisirs, plus vous serez puissant face Ă  la page blanche ! 😎

Bon, bien sĂ»r, dans cet article, j’aurais aussi pu vous parler de la respiration, de la relaxation ou encore de la mĂ©ditation, mais en vrai, je ne vais pas vous conseiller des choses que je ne fais pas !

Pour calmer vos phobies et crises d’angoisses face Ă  la crĂ©ation de contenu, rien de tel que trouver ce qui fonctionne SUR vous et POUR vous.

Vous avez d’autres astuces Ă  conseiller ?

Adeline MANGIAROTTI

đŸ’„Killeuse du webđŸ’„

Laisser un commentaire

Cet article a 2 commentaires

  1. Lisa

    J’adore 😂 gĂ©nial cet article !
    Moi je fais un break avec les killeuses quand je bloque !

    1. Adeline ALIDRA

      Merci Lisa ! Et j’adore les breaks qu’on se fait ensemble toutes les 3 !😍