La méthode AIDA : la mayo/ketchup du marketing

La méthode AIDA : la mayo/ketchup du marketing

« Tu veux quoi comme sauce ? »

« Mayo/ketchup stp. »

Hum
 Comment vous dire
 Disons que la mĂ©thode AIDA, c’est la mĂȘme chose !

« Tu veux attirer l’attention ? Utilise la mĂ©thode AIDA ! »

« Tu veux rendre ta landing page, ta newsletter ou tes pubs Facebook passionnantes ? Fais appel Ă  la meilleure formule en marketing numĂ©rique, AIDA ! »

Bon OK, donc on va voir concrùtement ce que ça donne, ça vous tente ?

Est-ce que la mĂ©thode AIDA est si efficace que ça ?

Faut-il toujours la rĂ©utiliser Ă  toutes les sauces ?

N’y a-t-il pas trop d’additifs dedans ?

Envoyons la sauce ! 😁

Les ingrédients 100 % naturels de la méthode AIDA

La formule magique de toute stratégie marketing (paraßt-il) a été créée par Elias St Elmo Lewis en 1898.

120 ans aprĂšs, AIDA fait toujours autant de merveilles (ça se ressent que je suis ironique ?đŸ€”).

La mĂ©thode AIDA, l’acronyme pour Attention, IntĂ©rĂȘt, DĂ©sir et Action, repose sur les 4 grandes phases du processus d’achat. On l’utilise donc pour vendre des services ou des produits, en respectant le parcours d’achat des internautes (je m’adresse exclusivement au web dans cet article).

C’est un peu comme si le prospect avait un chemin tout tracĂ© et qu’on installait un balisage (avec de gros luminaires😅) pour que son cheminement soit le plus pertinent possible.

Un autre exemple ? Vous mangez des frites et vous me demandez une sauce. Alors forcĂ©ment, je vous tends directement le ketchup et la mayo😅 (exit la moutarde, la harissa, la sauce blanche ou encore le sans sauce !).

méthode Aida obligatoire
Ça donne ça…

Cette technique, trĂšs utilisĂ©e en copywriting, peut ĂȘtre utile pour crĂ©er une page de vente, mais aussi prospecter, gĂ©nĂ©rer des contacts, augmenter votre nombre de leads, fidĂ©liser une audience sur votre site internet ou concevoir n’importe quel message marketing en B2B ou B2C, quel que soit votre secteur d’activitĂ©.

AIDA est tellement passe-partout qu’elle est utilisĂ©e… Partout !

Allez, on passe à l’essentiel ?

Décortiquons un peu cet acronyme pour en découvrir les délices.

Premier ingrĂ©dient : l’Attention

Effectivement, l’étape essentielle avant tout autre chose est d’attirer l’attention.

Sur le web, comment serait-il possible de vendre, ou mĂȘme simplement ĂȘtre lu, sans capter l’attention ?

C’est clairement le point le plus important de tout contenu. Que ce soit pour les publicitĂ©s, les sĂ©quences mail, les pages de vente ou encore les articles de blog, IL FAUT attirer l’attention (c’est un peu comme Ă©plucher les pommes de terre pour faire des frites đŸ€”).

Comment faire ?

Comme vous le souhaitez ! (et baaaaaaam, pas de recette miracle !)

Je pourrais vous donner plusieurs maniùres d’attirer l’attention du lecteur, comme :

  • un joli contraste de couleurs ;
  • un titre qui choque ou touche l’ego (tiens, bizarre que ça fonctionne n’est-ce pas ?😏) ;
  • une image particuliĂšrement choquante, dĂ©calĂ©e ou humoristique ;
  • un fait totalement mĂ©connu et presque incroyable ;
  • une vidĂ©o promettante ;
  • etc.

Mais en vrai, c’est rĂ©ducteur de vous enfermer dans des standards.

La personnalisation est cruciale : vous pouvez utiliser le fond et la forme, le visuel et le contenu, les chiffres et les lettres, peu importe.

Soyez créatif et mettez-vous à la place de vos lecteurs. Mais surtout, testez, comparez, observez, essayez et réessayez.

Vous voulez un exemple concret pour attirer l’attention ?

Facile


Comment ĂȘtes-vous parvenu jusqu’ici ? À lire prĂ©cisĂ©ment cet article ?😁

Eh oui, j’ai captĂ© votre attention avec mon titre dĂ©calé !

Rendre des titres attractifs fera l’objet d’un prochain article bien sĂ»r


DeuxiĂšme ingrĂ©dient : l’IntĂ©rĂȘt

Attirer l’attention est difficile, certes, mais retenir cette attention pour donner de l’intĂ©rĂȘt dans ce qu’on propose est encore plus compliqué !

Dans le cas d’un message marketing, intĂ©resser vos clients (potentiels) est primordial. Votre prospect aura ainsi effectuĂ© une Ă©tape de plus dans son processus d’achat (en gros, on plonge les frites dans l’huile !😀)

processus d'achat enclenché
La cuisson commence…

Le lecteur vous accorde de son temps pour lire votre message, c’est trùs gratifiant.

Et la meilleure maniùre de rendre ce temps productif pour lui, c’est de le comprendre. Mieux encore, vous devez lui faire comprendre que vous le comprenez.

L’internaute doit ressentir que votre message a Ă©tĂ© spĂ©cialement Ă©crit pour lui.

Vous pouvez Ă©galement crĂ©er de l’intĂ©rĂȘt en posant une problĂ©matique.

Quoi de plus intĂ©ressant que d’avoir une problĂ©matique Ă  rĂ©soudre.

Le prospect va ainsi prendre conscience petit Ă  petit qu’il y a un Ă©lĂ©ment perturbateur et qu’il est important de le rĂ©soudre.

TroisiÚme ingrédient : le Désir

Mon étape préférée.

À ce stade-lĂ , ce n’est plus le lecteur qui est en « position de force », c’est vous.

Vous agissez sur les Ă©motions de votre cible et vous lui donnez envie d’aller plus loin dans son cheminement. L’aspect Ă©motionnel est trĂšs important.

Ce n’est plus vous qui avez besoin de votre prospect, mais c’est lui qui a du dĂ©sir pour votre offre. (Il suffit d’une bonne odeur de frites pour en avoir envie.😁)

Pour ĂȘtre le plus efficace possible, vous devez mettre en place un argumentaire solide.

Mais attention, pour toucher vos cibles, gardez toujours en tĂȘte que vos clients n’achĂštent pas un produit ou un service, ils achĂštent des bĂ©nĂ©fices pour combler leurs besoins et leurs envies.

Par exemple, si je veux acheter des pommes de terre (exemple pris totalement au hasard), ce n’est pas le calibre ou la variĂ©tĂ© qui m’intĂ©ressent. Ce qui m’importe, c’est de savoir qu’en prenant ce calibre et cette variĂ©tĂ©, je pourrai faire de dĂ©licieuses frites croustillantes Ă  l’extĂ©rieur et fondantes Ă  l’intĂ©rieur, pour 4 personnes. C’est comme ça que je ferai mon choix.

Vos prospects doivent comprendre de façon concrÚte ce que votre offre va leur apporter.

Plusieurs « outils » peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour crĂ©er du dĂ©sir, comme des tĂ©moignages clients qui racontent ce que l’offre a changĂ© pour eux (la preuve sociale est trĂšs puissante) ou encore des images ou vidĂ©os de mise en situation.

Encore une fois, demandez-vous ce que VOUS aimeriez voir pour ressentir un désir profond pour cette offre. Ce sera la meilleure maniÚre de la mettre en valeur pour autrui.

QuatriĂšme ingrĂ©dient : l’Action

La finalitĂ© de la mĂ©thode AIDA est bien Ă©videmment de convaincre votre prospect de passer Ă  l’action (vous mangez des frites ce soir ?😋).

call to action
Difficile de résister

Cette Ă©tape de conversion est simple, mais il faut ĂȘtre clair et direct.

« Cliquez ici », « paiement en 4 fois sans frais », « ajouter au panier », etc.

C’est souvent à ce moment-là que vous indiquez le prix.

Vous transformez vos prospects en clients et vos conversions explosent, génial nan ?

La fade saveur de la technique AIDA

Alors, maintenant que vous avez votre mayo/ketchup du marketing, vous en pensez quoi ?

C’est bluffant quand mĂȘme.

Il suffit de l’utiliser pour TOUT et TOUT LE TEMPS :

  • newsletters et sĂ©quence emailing;
  • emails de prospection (idĂ©al pour trouver des clients !) ;
  • articles de blog (et surtout intros d’articles de blog !!) ;
  • posts rĂ©seaux sociaux > LinkedIn, Facebook, Instagram ;
  • fiches produits ;
  • landing pages ;
  • page de vente (the best 😎) ;
  • etc.

Bon, vous vous en doutez, je ne suis pas d’accord !

Ce qui Ă©tait efficace il y a 120 ans ne l’est peut-ĂȘtre plus en totalité !

Pourquoi ?

Parce que le monde du marketing, et qui plus est du marketing digital, a évolué.

Ce que j’aime avec la mĂ©thode AIDA, c’est qu’elle est effectivement trĂšs simple Ă  mettre en pratique et trĂšs intuitive. Il s’agit juste de renforcer le processus naturel du prospect.

Mais pourquoi vouloir absolument l’utiliser à toutes les sauces ?

OK, la mayo/ketchup est une incontournable, mais cela ne veut pas dire que c’est ce que tout le monde aime !

Et honnĂȘtement, Ă  force d’utiliser toujours la mĂȘme formule magique, elle en perd en efficacitĂ©.

C’est un peu comme les pommes de terre finalement : Ă  force d’ĂȘtre aspergĂ©es de produits chimiques depuis des annĂ©es, elles en perdent en saveur et nutrition.😁

Comment agrĂ©menter l’acronyme AIDA pour le rendre encore plus savoureux ?

Pensez-vous rĂ©ellement que le processus d’achat d’un consommateur soit si simple et universel que l’attention, l’intĂ©rĂȘt, le dĂ©sir et l’action ?

Personnellement, en tant que consommatrice, je ne suis pas si facile à convaincre que ça.

Et je pense qu’on est de plus en plus nombreux Ă  ĂȘtre rĂ©fractaires Ă  toutes sortes de ventes.

Si vous voulez convaincre votre audience, il va donc falloir redoubler d’efforts et trouver des parades.

Comment ?

Eh bien grñce à la moutarde, pardi !! (J’avoue que mon article est vraiment bizarre.😅)

autres techniques de vente
Une pointe de piquant, c’est puissant !

Et ça donne quoi comme techniques de marketing ? La satisfaction et la confiance.

La satisfaction : la méthode AIDAS

Attention Ă  ne pas dĂ©laisser l’étape de la satisfaction.

Ce sont les Ă©tapes qui sont mises en place aprĂšs l’action, aprĂšs l’achat. C’est ce qu’on appelle couramment la relation client.

Vos prospects se transforment en clients, il faut donc les choyer et les chouchouter (du 100 % fait maison !).

Faites en sorte qu’ils soient satisfaits de votre offre. Ils pourront de nouveau acheter chez vous et vous feront certainement de la bonne publicitĂ©.

Ne pas « laisser tomber » le client aprĂšs l’achat est essentiel pour la fidĂ©lisation et la notoriĂ©tĂ© de votre image de marque.

C’est ce qu’on appelle la mĂ©thode AIDAS : Attention, IntĂ©rĂȘt, DĂ©sir, Action et Satisfaction.

👉 Vos frites Ă©taient bonnes ? Souhaitez-vous que je les rĂ©chauffe ?

La mise en confiance : la méthode AIDCAS

La mise en confiance est une Ă©tape devenue primordiale dans le processus d’achat, car ce dernier a beaucoup Ă©voluĂ© au cours de ces derniĂšres dĂ©cennies.

Il faut prendre en compte le paramĂštre « temps » pour accepter que nos prospects aient besoin d’étapes supplĂ©mentaires avant de passer Ă  l’action.

Certains copywriters diront que « non, quand c’est bien fait, on n’a pas besoin de mettre en confiance ».

Je n’ai qu’une chose Ă  rĂ©pondre : goĂ»tez la moutarde avant de rester bloquĂ©s sur la mayo/ketchup.

Mais surtout, tout dépend de la qualité des sauces.

Effectivement, si j’utilise la mĂ©thode AIDA sur un produit Apple, je peux largement m’en contenter. L’image de marque fait le job.

Mais croire que cette formule est parfaite pour tout et tout le temps, c’est ne pas prendre en compte les prospects et leur Ă©volution.

C’est pourtant la mission premiùre des copywriters : s’adapter, connaütre sa cible et la comprendre pour la convaincre.

On en arrive donc Ă  la mĂ©thode AIDCAS : Attention, IntĂ©rĂȘt, DĂ©sir, Confiance, Action et Satisfaction.

👉 Avant mĂȘme que vous achetiez vos frites, je vous affirme que je vous les rembourserai si vous n’en ĂȘtes pas satisfait (Ă©vitez de les manger en totalitĂ©, ce serait cool 😏).

Des techniques webmarketing pimentées au-delà de la méthode AIDA

La mĂ©thode AIDA rend votre contenu efficace, c’est vrai.

Votre stratĂ©gie d’acquisition de nouveaux leads par exemple sera d’autant plus performante si vous utilisez cette technique pour dĂ©velopper votre visibilitĂ©.

Mais la mĂ©thode AIDA peut souvent ĂȘtre amĂ©liorĂ©e pour devenir encore plus irrĂ©sistible et booster vos taux de conversion !

En rĂ©alitĂ©, le marketing est une discipline qui regroupe d’autres techniques de vente tout aussi efficaces que la traditionnelle mayo/ketchup.

Je n’ai d’ailleurs pas encore Ă©voquĂ© la harissa et la samouraĂŻ.😁

autre technique de copywriting
Quelle mĂ©thode peut remuer vos 5 sens ? Vous avez une idĂ©e ?

Je vais certainement délecter vos papilles dans les prochaines semaines.

(Je rĂȘve de manger des frites moelleuses et croustillantes, Ă  peine salĂ©es et encore chaudes, sans sauce svp.😎)

À vous les cuisiniers : vous prenez quelles sauces ?
Vous avez dĂ©jĂ  testĂ© la mayo/ketchup pour attirer de nouveaux clients ?
Tournée gratuite !

PS : je me demande bien comment Google va rĂ©fĂ©rencer cet article, mais je me suis rassasiĂ©e d’amusement !đŸ€­đŸŸ

Adeline MANGIAROTTI

đŸ’„Killeuse du webđŸ’„

Laisser un commentaire

Cet article a 4 commentaires

  1. Julie S.

    Cet article est dĂ©licieux et succulent. HonnĂȘtement, AIDA est une des rares structures que je connaisse, donc je suis curieuse de connaĂźtre la “harissa” et la “samouraĂŻ”. En tous cas, je n’ai pas l’habitude de lire des articles comme celui-ci et cela me donne envie de passer commande pour d’autres ! Merci.

      1. Julie S.

        Je veux bien ĂȘtre livrĂ©e Ă  domicile. 😀