Déléguer sa rédaction web : comment faire ?

Déléguer sa rédaction web

Au secours, je suis sous l’eauuuu !!!

Franchement, ne pas avoir de clients, ça craint !

Mais en avoir trop, c’est le burn-out assuré 

Alors, on fait quoi dans ces cas-lĂ  ? 

On délÚgue sa rédaction web évidemment !

⚠ Cette fois, je ne m’adresse pas aux blogueurs, mais aux rĂ©dacteurs qui ont trop de missions !

Allez hop, on file comprendre tout ça pour éviter de péter un cùble !

Pourquoi dĂ©lĂ©guer sa rĂ©daction de contenu ? 

Gagner du temps, rĂ©duire sa charge de travail, virer des missions jugĂ©es peu rentables… La rĂ©daction d’articles qui n’inspirent pas, merci, mais non merci !

Il y a clairement de nombreuses raisons à vouloir confier la rédaction de ses articles de blog !

Mais, no stress, je vais détailler tout ça juste en dessous.

Déléguer sa rédaction web par manque de temps

Pour ma part, j’ai commencĂ© en tant que rĂ©dactrice freelance, j’avais donc des missions de rĂ©daction web.

Vous allez me dire que c’est logique jusque lĂ .

Mais
 (oui, il y a un mais)

J’ai continuĂ© Ă  me former. D’abord au SEO avec la fabuleuse formation en rĂ©fĂ©rencement naturel de Matthieu Verne, puis au copywriting, ma dose de kiff quotidienne.

Donc, petit à petit, la création de contenu pour mes clients est devenue un truc « en plus ». Parfois, un truc relou. Souvent, un travail qui me prenait du temps « pour rien ».

Parce que OUI, Ă©crire pour le web, ça prend du temps, mĂȘme beaaaaucoup de temps !

RĂ©daction chronophage

Petit Ă  petit, dans mon activitĂ©, j’ai commencĂ© Ă  ne plus avoir assez de temps dans une journĂ©e pour :

  • agrandir mon rĂ©seau (LinkedIn, Instagram, 
) ;
  • Ă©crire des articles de blog pour mes clients ;
  • continuer Ă  me former ;
  • rĂ©aliser des prestations en copywriting.

Et c’est lĂ  que j’ai commencĂ© Ă  me dire que c’Ă©tait compliquĂ©. Il fallait sĂ©rieusement rĂ©flĂ©chir Ă  faire un switch dans mon activitĂ© de freelance.

DĂ©lĂ©guer Ă  un prestataire (de confiance) vous fait gagner du temps, ce qui permet de rester focus sur d’autres tĂąches plus complexes (comme le fait de trouver des clients en copywriting dans mon cas).

Augmenter son chiffre d’affaires en n’Ă©crivant plus ses articles de blog

On ne va pas se mentir, facturer la rĂ©daction d’articles de blog optimisĂ©s, ce n’est pas le mĂȘme tarif que pour de l’emailing ou une page de vente en copywriting. 😅

Faire rĂ©diger du contenu Ă  un autre rĂ©dacteur freelance m’a donc fait gagner de l’argent, oui oui !

En ne me prĂ©occupant plus de cette mission, j’ai pu dĂ©velopper de nouvelles compĂ©tences que je facture beaucoup plus cher.

Dorénavant, je peux par exemple :

  • former de nouveaux Ă©lĂšves en marketing avec l’Ă©cole Studi ;
  • faire passer les oraux de ces mĂȘmes Ă©lĂšves ;
  • m’impliquer dans tout l’Ă©cosystĂšme de mon meilleur client en copy ;
  • me former quotidiennement sans avoir l’Ɠil sur les deadlines de mes clients ;
  • aller courir quand bon me semble ;
  • ne pas travailler (du tout) si je le dĂ©cide !

Et ça ? C’est clairement ma vie rĂȘvĂ©e ! đŸ„°

Vie de freelance revee

De la rédaction trop technique (ou chiante) ? Déléguer à un rédacteur professionnel plus compétent

Imaginez.

(True story)

Vous cherchez des clients en rédaction web et vous galérez un peu.

Et là, miracle


Un client vous contacte pour Ă©crire toutes sortes d’articles comparatifs sur le nouvel iPhone bidule machin chose (ouais, je n’ai pas d’iPhone, je ne sais pas Ă  quel numĂ©ro ils sont lĂ  😅).

(Hum, hum, il y en a beaucoup pour qui l’iPhone c’est une passion ?)

HonnĂȘtement, cette mission, je m’en souviens encore. J’ai souffert comme jamais.

Écrire un mot, l’effacer, recommencer, retourner voir 2-3 sources parce que j’avais dĂ©jĂ  oubliĂ© de quoi ça parlait.

Bref, un casse-tĂȘte sans nom !!!

Et c’est lĂ  que le prestataire magique en rĂ©daction web prend toute son importance. Une mission oĂč vous n’avez pas les compĂ©tences nĂ©cessaires ? Un sujet relou (pour vous) ?

Hop hop hop, vous avez votre binĂŽme de choc qui peut vous sauver la mise !

Celui-ci pourra :

  • rĂ©diger un contenu Ă  votre image (ou celle du client) ;
  • vĂ©rifier le contenu dupliquĂ© ;
  • insĂ©rer les mots-clĂ©s relatifs Ă  la requĂȘte clef ;
  • adopter un style rĂ©dactionnel en rapport avec la cible ;
  • pourquoi pas s’occuper de l’intĂ©gration sur WordPress.

Bref, vous aurez ainsi un article web que vous n’auriez probablement pas Ă©tĂ© capable de sortir !

Réduire sa charge de travail en blogging en déléguant sa production de contenus web

JE NE VEUX PLUS TRAVAIIIIILLEEEERRRRR


Ne plus travailler en redaction web

Ok, c’est clair maintenant ? đŸ”„đŸ€Ł

Non, plus sĂ©rieusement, on peut vouloir dĂ©lĂ©guer sa rĂ©daction web pour gagner de l’argent sans rien faire (ou presque).

Je m’explique.

  1. Vous n’Ă©crivez pas votre article de blog prĂ©vu pour la semaine suivante.
  2. Vous déléguez à votre rédacteur web freelance préféré.
  3. Vous facturez 15 cts à votre client pour le contenu rédigé.
  4. Et 10 cts Ă  votre prestataire.
  5. Un peu de relecture, et



 vous avez gagné quelques centimes par mot SANS rien faire du tout.

Alors attention quand mĂȘme. Outre la rĂ©daction, Ă  cela, vous devrez retirer vos charges, l’impĂŽt sur le revenu et le temps d’Ă©change avec votre client et prestataire.

Donc attention à la fausse plus-value imaginée par article !

Comment faire pour déléguer sa rédaction web ?

Ça vous a donnĂ© envie ? Vous voulez, vous aussi, dĂ©lĂ©guer et trouver votre binĂŽme de rĂ©daction pour vous permettre de faire autre chose ? 

Vouloir dĂ©lĂ©guer c’est bien, mais le faire correctement c’est mieux.

En vous prĂ©cipitant et en ne respectant pas les Ă©tapes ci-dessous, vous risquez de rendre des contenus Ă  vos clients qu’ils ne seront pas prĂȘts d’oublier.

C’est parti pour le tuto complet.

Faire appel aux recommandations de son réseau pour recruter un (trÚs) bon rédacteur

Avant toute chose, place au recrutement.

Mais pas n’importe comment.

Il est hors de question de se retrouver avec un boulet en Ă©criture et de devoir passer des heures Ă  rattraper les choses.

Vous, vous voulez du contenu unique qui plaira Ă  vos clients !

Contenu unique

Alors, on fait comment ? 

On demande dans son rĂ©seau de rĂ©dacteurs web si quelqu’un a une pĂ©pite Ă  nous recommander.

Il y a toujours Machine ou Bidule qui ont du taf par-dessus la tĂȘte et qui font appel Ă  un prestataire pour ne pas sombrer. Ou encore, des rĂ©dacteurs, qui pour partir en vacances sereinement, dĂ©lĂšguent la rĂ©daction de leurs articles de blog.

Croyez-moi, faire confiance Ă  votre rĂ©seau, c’est la plus belle preuve que vous puissiez avoir !

Discuter des tarifs du rédacteur web

Vous avez trouvé la perle rare ? Top !

Maintenant, il faut discuter de la tarification pour rester rentable dans votre activité.

Vous pouvez trouver des gens à qui déléguer vos contenus pour 1 ou 2 cts le mot sur LinkedIn par exemple. Mais, je ne peux pas vous affirmer que le niveau sera trÚs élevé.

Vous pouvez, en revanche, trouver facilement de belles plumes pour 4 Ă  5 cts le mot.

Faire passer un test Ă  son prestataire web (pour Ă©viter les surprises pourries)

Les recommandations de votre prestataire peuvent ĂȘtre bonnes, mais si vos critĂšres de sĂ©lection ne sont pas identiques Ă  Bidule ou Machine, vous pourriez avoir des surprises !

Doooonc ? On fait passer un article test Ă  l’heureux Ă©lu.

Pour ma part, avant mĂȘme l’article test, je demande des exemples de rĂ©dactions dĂ©jĂ  effectuĂ©s. Ça permet de faire un gros tri.

Mais attention, gare aux tricheurs !

Déléguer sa redaction web

C’est pour ça que l’article test (rĂ©munĂ©rĂ©) est souvent le bienvenu. Ça permet de se faire une rĂ©elle image de la possible collaboration avec le prestataire en question sans trop se mouiller.

Élaborer un brief dĂ©taillĂ© pour chaque mission afin de coller Ă  la ligne Ă©ditoriale du client 

Prestataire ok.

Tarification ok.

On passe au brief ? 

J’ai souvent eu des clients déçus de la qualitĂ© des Ă©crits rendus par leurs anciens prestataires justement parce qu’ils avaient fait TROP confiance.

Le brief est indispensable !!!

Avant de donner un sujet d’article entre deux portes (ou entre deux mails), vous devez rĂ©flĂ©chir au contenu dĂ©lĂ©guĂ©.

Le but de tout article est de viser la premiĂšre page sur les moteurs de recherche, non ? 

Pour y parvenir, un bon brief devra donc obligatoirement contenir les éléments suivants :

  • le titre de l’article ;
  • la date de livraison ;
  • le nombre de mots ;
  • la requĂȘte clef ;
  • le maillage interne ;
  • et externe ;
  • le taux d’optimisation de l’article.

Et voilà, vous avez maintenant toutes les clefs pour faire appel à un prestataire web pour vous aider dans la rédaction de vos contenus.

J’ai oubliĂ© des trucs ? 

Un peu d’aide dans les commentaires si c’est le cas ! 😉

Dorothée MANSUY

Dorothée MANSUY

Killeuse du web

Vous partagez ?

Laisser un commentaire