Comment devenir assistante virtuelle ?

Assistante virtuelle

Psssst, vous ne connaissez pas MĂ©lodie (assistante virtuelle de feu) ? Nooon !!! Quelle erreur !

MĂ©lodie, c’est une petite killeuse en or. Aujourd’hui, c’est elle qui vient vous expliquer comment devenir assistante virtuelle.

Pourquoi ? Parce qu’elle a suivi une formation assistante virtuelle (alors c’est mieux).

On la découvre ensemble ? Vous ne le regretterez pas !


FraĂźchement dĂ©barquĂ© en France, le mĂ©tier d’assistante virtuelle indĂ©pendante a dĂ©jĂ  le vent en poupe ! 😎

Tu cherches un mĂ©tier qui permet de travailler en ligne, depuis chez toi ou de n’importe oĂč dans le monde ? 🌏

Tu rĂȘves d’un mĂ©tier passionnant qui allie administratif et digital ? đŸ’»

Le mĂ©tier d’assistante virtuelle est le compromis parfait !

L’activitĂ© d’assistante virtuelle indĂ©pendante en ligne offre de nombreuses opportunitĂ©s mais Ă©galement une grande flexibilitĂ©, tant au niveau des horaires que gĂ©ographique. Elle ne nĂ©cessite pas de diplĂŽme particulier mais elle requiert des compĂ©tences bureautiques et une grande polyvalence.

Tu auras toutes les infos pour te lancer sereinement comme Assistante Virtuelle IndĂ©pendante dans cet article, alors suis le guide ! 😏

Qu’est-ce qu’une assistante virtuelle indĂ©pendante ?

Une assistante virtuelle est souvent assimilĂ©e Ă  une secrĂ©taire Ă  distance, qui fournit ses services aux TPE, autoentrepreneurs, associations ou particuliers. 

Ses missions ? 🎯 

Prendre en charge les tĂąches administratives chronophages, mais Ă©galement l’accompagnement digital, pour que ses clients puissent se concentrer sur leur cƓur de mĂ©tier ou des tĂąches Ă  plus forte valeur ajoutĂ©e. 

Parmi les missions les plus basiques d’une assistante virtuelle, on retrouve notamment la : 

đŸ’„gestion des appels tĂ©lĂ©phoniques et des e-mails ;

đŸ’„gestion du service client (par tĂ©lĂ©phone, par e-mail, sur Internet) ;

đŸ’„saisie de donnĂ©es ;

đŸ’„gestion de planning ;

đŸ’„relecture et la mise en page de documents ;

đŸ’„rĂ©daction de rapports de rĂ©unions et de prĂ©sentations type PowerPoint ;

đŸ’„prise en charge des rĂ©servations : voyages, Ă©vĂ©nements
 

Plus tu auras de compĂ©tences spĂ©cifiques, plus large sera ton panel d’offres et plus le client aura de missions Ă  te dĂ©lĂ©guer. Ça te permettra de te spĂ©cialiser dans des domaines tels que l’administratif, les rĂ©seaux sociaux, le management ou encore le service client.

Les compĂ©tences indispensables d’une assistante virtuelle

Les compĂ©tences d’une assistante virtuelle indĂ©pendante se rapprochent grandement de celles d’une assistante administrative, d’une secrĂ©taire de direction ou encore d’une assistante personnelle virtuelle. 

Il est primordial d’avoir une expression orale et Ă©crite irrĂ©prochable. đŸ€“ 

Il faut aussi savoir maĂźtriser les outils bureautiques et ĂȘtre Ă  l’aise en gestion administrative et en organisation. La gestion des outils en ligne est Ă©galement nĂ©cessaire pour s’adapter au mieux aux diverses missions de tes clients.

En tant qu’assistante virtuelle, il te faudra aussi ĂȘtre Ă  l’aise en communication et savoir faire preuve de patience. Si les rĂ©seaux sociaux n’ont plus de secrets pour toi, c’est Ă©galement un Ă©norme avantage, autant pour tes clients que pour ton propre compte. La stratĂ©gie digitale est d’une importance capitale. 📈

Tu parles couramment deux langues ou plus ? N’oublie pas de le mettre en avant. Une assistante virtuelle bilingue est une vĂ©ritable aubaine pour de nombreuses entreprises.

panoplie assistante virtuelle

Quel est l’équipement indispensable pour devenir assistante virtuelle en freelance ?

Si tu souhaites devenir assistante virtuelle en freelance, il te faudra un minimum pour mener à bien ton activité.

Il te faudra :

➡ un ordinateur. À toi de voir si tu souhaites un PC portable pour travailler depuis n’importe oĂč, ou si tu souhaites un ordinateur de bureau pour te poser des limites et ne pas ĂȘtre tentĂ©e de travailler 7j/7, 24h/24.

➡ une webcam, si ton pc n’en est pas Ă©quipĂ©, est Ă©galement primordiale. Les clients qui font appel Ă  des freelances sont gĂ©nĂ©ralement friands des visioconfĂ©rences pour faire le point et c’est toujours plus sympa de pouvoir mettre un visage sur un prĂ©nom. đŸ‘©

➡ du matĂ©riel audio basique de bonne qualitĂ© (casque et micro), un smartphone qui fonctionne et surtout, une connexion Internet stable.

CĂŽtĂ© logiciel, il y a quelques petits indispensables tels que la suite Microsoft Office, un logiciel de visioconfĂ©rence (Teams, Zoom, Meet) et/ou de messagerie en ligne (Slack, Discord), ainsi qu’un logiciel pour compter tes heures tel que Toggl ou TimeCamp.

Bien sĂ»r, cette liste est non exhaustive et tu adapteras tes outils et logiciels au fur et Ă  mesure de ta vie entrepreneuriale d’assistante virtuelle.

Comment devenir assistante virtuelle indĂ©pendante ?

Tu te sens prĂȘte Ă  te jeter dans le grand bain ? Tu es convaincue que ce mĂ©tier est fait pour toi ? Ta motivation est sans faille ? Alors fonce ! Il n’y a pas de diplĂŽme prĂ©requis pour devenir assistante virtuelle. Il n’y a aucune formation obligatoire non plus. NĂ©anmoins, ce sera plus facile si tu as dĂ©jĂ  des compĂ©tences en gestion administrative. Sinon, de plus en plus de formations fleurissent sur le web. Faisons le point.

comment devenir assistante virtuelle

Suivre une formation pour devenir assistante virtuelle

DĂ©butante ? Assistante administrative confirmĂ©e ? Dans un cas comme dans l’autre, si tu veux devenir assistante virtuelle indĂ©pendante, il faudra passer par la case crĂ©ation d’entreprise. 

Bien que les dĂ©marches administratives ne doivent pas t’effrayer, mieux vaut se faire accompagner pour Ă©viter certains piĂšges. 💣

C’est pourquoi, avant de te lancer, je te conseille de suivre la formation Assistante Virtuelle de AkaForCo.

C’est celle que j’ai suivie et je peux te dire que c’est un savant mĂ©lange entre apprentissage, outils pratiques et prĂ©cieux conseils pour t’aider dans toutes tes dĂ©marches, de la crĂ©ation de ton entreprise jusqu’à l’obtention de ton premier client. đŸ€©

Cette formation t’aidera non seulement Ă  dĂ©terminer tes domaines de compĂ©tences et les services que tu pourras proposer, mais aussi Ă  faire un business plan, Ă  prospecter, Ă  fixer tes tarifs et Ă  planifier le lancement de ton activitĂ© d’Assistante Virtuelle.

Tu auras absolument toutes les cartes en main pour crĂ©er ton entreprise et devenir assistante virtuelle en Freelance. 

Le must ? Cette formation est finançable avec le CPF et ça, ce n’est pas nĂ©gligeable ! ✹

Créer son entreprise

En rÚgle générale, une assistante virtuelle en ligne qui souhaite créer son entreprise optera pour le statut de la micro-entreprise

Les dĂ©marches pour crĂ©er son entreprise sont simplifiĂ©es et ne prennent que quelques minutes sur le portail de l’URSSAF. â±

La micro-entreprise amĂšne quelques avantages tels que le choix d’imposition classique ou le prĂ©lĂšvement libĂ©ratoire, la franchise en base de TVA et une comptabilitĂ© simplifiĂ©e. L’une des seules obligations en termes de comptabilitĂ© est de tenir un livre de recettes. 

La micro-entreprise n’est pas la seule option. Le portage salarial et les EURL, entre autres, sont Ă©galement une possibilitĂ©. Chaque statut ayant ses avantages et ses inconvĂ©nients, c’est un choix Ă  ne pas prendre Ă  la lĂ©gĂšre. Tu trouveras toutes les informations nĂ©cessaires sur le site de l’URSSAF

Prends bien le temps d’étudier chaque possibilitĂ©. ⚖

Combien gagne une assistante virtuelle en freelance ? 

Salaire assistante virtuelle

La rĂ©munĂ©ration d’une assistante administrative varie selon son niveau : dĂ©butante, confirmĂ©e ou experte. 💰

Tu peux choisir de facturer tes prestations Ă  l’heure, ou au forfait, selon les missions qui te sont confiĂ©es. DĂ©finir ses tarifs quand on se lance peut se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre un vrai casse-tĂȘte, surtout lorsqu’on ne se sent pas lĂ©gitime. La formation d’Anne est topissime pour ça, avec un outil trĂšs pratique pour t’aider Ă  calculer tes tarifs.

Si tu as de l’expĂ©rience dans des mĂ©tiers aux compĂ©tences utiles pour ton activitĂ© d’assistante virtuelle, tu pourras appliquer des tarifs plus Ă©levĂ©s. Tu pourras alors justifier tes tarifs en tant que couteau-suisse : assistante virtuelle et graphiste ou AV et community manager


RĂ©munĂ©rer ses prestations AV Ă  l’heure 

DĂ©finir ton tarif Ă  l’heure ne dĂ©pend pas seulement de la valeur de ton travail, ni du temps que tu feras gagner Ă  ton client. Car le but de ton activitĂ© est que tu puisses en vivre. 

Tu devras fixer ton tarif en tenant compte des services que tu proposes, du temps que tu comptes consacrer Ă  ton activitĂ© d’assistante virtuelle, mais aussi des objectifs que tu t’es fixĂ©s avant de te lancer. 

N’essaie pas de te vendre aux prix les plus bas du marchĂ© pour attirer plus de clients, ça produira gĂ©nĂ©ralement l’inverse. đŸ€Šâ€â™€ïž

Cela reste une donnĂ©e trĂšs variable mais pour te donner un ordre d’idĂ©e, une dĂ©butante pourra par exemple commencer Ă  20 â‚Ź de l’heure, tandis qu’une assistante virtuelle expĂ©rimentĂ©e sur un domaine particulier pourra aisĂ©ment gagner 45 â‚Ź Ă  50 â‚Ź de l’heure. Attention toutefois, quand je te dis 20 â‚Ź de l’heure, c’est ce qu’il doit te rester une fois les cotisations Ă  l’URSSAF payĂ©es, donc fais bien ton calcul ! 😉

Proposer un forfait Ă  ses clients 

Tu peux Ă©galement choisir de facturer ton client au forfait ou Ă  la prestation et lui proposer un tarif dĂ©gressif. Ça te permettra de t’adapter plus ou moins Ă  son budget tout en restant rentable. 

Lui, aura tout intĂ©rĂȘt Ă  ne dĂ©lĂ©guer sa gestion administrative qu’à toi. C’est du gagnant-gagnant : plus de missions pour toi, plus de temps pour lui, le tout Ă  un coĂ»t moins Ă©levĂ©. 

C’est aussi une trĂšs bonne maniĂšre de travailler pour lui de maniĂšre rĂ©currente et de t’assurer un revenu minimum tous les mois. 

Obtenir un client, c’est bien. Le fidĂ©liser, c’est mieux. 🙏

Il ne faut jamais perdre de vue tes objectifs financiers. Devenir son propre patron n’est pas une chose aisĂ©e et il faut avoir conscience des consĂ©quences qui peuvent dĂ©couler du manque de chiffre d’affaires.

Trouver son premier client en tant qu'assistante virtuelle

Trouver facilement ses premiers clients quand on est assistante virtuelle 

Il existe de nombreuses façons de prospecter pour trouver ses premiers clients lorsqu’on se lance dans le mĂ©tier d’assistante virtuelle, mais ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver quand on dĂ©bute. đŸ€Ż

Il te faut d’abord identifier prĂ©cisĂ©ment ton persona : qui est-il ? OĂč se trouve-t-il ? Quelles sont ses problĂ©matiques ?

De plus en plus de plateformes voient le jour, telles que Malt.fr, Codeur.fr ou encore Freelancer.com. Y trouver ses premiers clients en tant qu’assistante virtuelle en freelance est assez aisĂ© car c’est le mĂȘme principe que pour le salariat. Le client dĂ©pose son offre et tu postules. Cependant, les plateformes prennent des frais sur tes prestations et les tarifs sont trĂšs souvent tirĂ©s vers le bas. C’est un bon tremplin pour mettre le pied Ă  l’étrier mais sur le long terme, c’est peu rentable.

Il est surtout indispensable d’avoir de la visibilitĂ© pour faire connaĂźtre tes services dans l’assistanat.

Les deux moyens les plus simples pour y parvenir en tant qu’assistante virtuelle indĂ©pendante sont d’avoir ton propre site web bien rĂ©fĂ©rencĂ©, et une prĂ©sence sur les rĂ©seaux sociaux, avec un profil bien optimisĂ©.

Il ne faut jamais sous-estimer la puissance des rĂ©seaux sociaux car c’est souvent le bouche Ă  oreilles qui t’apportera de belles opportunitĂ©s. 👄👂

Tu veux devenir assistante virtuelle ?

T’es-tu reconnue dans ce mĂ©tier ? Tu es prĂȘte Ă  devenir Assistante Virtuelle et Ă  trouver tes premiĂšres missions administratives ? Au contraire, tu hĂ©sites encore un peu et tu souhaites dĂ©couvrir d’autres mĂ©tiers du web ? Je t’invite Ă  dĂ©couvrir le mĂ©tier passionnant de rĂ©dacteur web SEO avec lequel tu pourras d’ailleurs ĂȘtre amenĂ© Ă  collaborer en tant qu’assistante virtuelle !

MĂ©lodie Dufresne

MĂ©lodie Dufresne

Une killeuse au regard noir mais au cƓur pur, dotĂ©e d’une plume persuasive pour une conversion massive. AprĂšs 12 ans dans la grande distribution, j’ai dĂ©cidĂ© de relever un nouveau challenge en alliant ma passion pour le commerce Ă  mon amour pour l’écriture. Ma mission ? Écrire dans un but prĂ©cis. Faire cliquer ta cible lĂ  oĂč tu veux qu’elle clique. Newsletters, sĂ©quences mails, pages de vente, posts LinkedIn, articles de blog
 y’a qu’à demander ! Vous pouvez me retrouver sur LinkedIn trĂšs facilement.

Vous partagez ?

Laisser un commentaire

Cet article a 18 commentaires

  1. Noémie

    Merci MĂ©lodie pour m’avoir fait dĂ©couvrir ton article. Je suis en reconversion et les mĂ©tiers du digital m’attirent beaucoup. Je vais approfondir encore le sujet. Merci encore.

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Merci Ă  toi NoĂ©mie, j’espĂšre que tu trouveras rapidement ce qui te fait vibrer. ✹

  2. Charlotte

    Quelle plume ! J’ai adorĂ© cet article mĂ©lodie.
    Tu Ă©cris vraiment trĂšs bien, j’aimerais beaucoup avoir ton panache. â˜ș

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Merci beaucoup Charlotte, ça me va droit au coeur ! đŸ€—

  3. Marina

    Bonjour MĂ©lodie,

    J’ai dĂ©jĂ  entendu parlĂ© de cette formation. Tu as trouvĂ© facilement des missions par la suite ?

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Hello Marina !

      Oui, j’ai trouvĂ© mes premiĂšres missions assez vite sur des plateformes, avant mĂȘme d’avoir fini la formation d’ailleurs. Mais je me suis rapidement rĂ©orientĂ© vers le copywriting qui me correspondait plus. Si c’est la peur de ne pas trouver de clients qui te freine, Anne t’accompagne vraiment sur cette partie et ne te laisse pas tomber. Je ne dis pas que c’est facile et qu’il faut se lancer les yeux fermĂ©s mais il y a beaucoup de demande. Avec une bonne stratĂ©gie marketing, les compĂ©tences et les bonnes personnes qui t’entourent, tu as toutes les cartes en mains pour rĂ©ussir. Bonne chance ✹

  4. Samia

    J’ai plusieurs amies qui se sont lancĂ©es dans ce mĂ©tier sans aucune formation, mais j’ai l’impression qu’elles n’ont pas de travail tous les jours. Cette formation met elle en relation des clients avec ses anciens Ă©lĂšves par hasard ?
    Merci pour votre aide.

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Bonjour Samia.
      Non, il n’y a pas de mise en relation prĂ©vue. Cependant, une partie de la formation est axĂ©e sur la prospection et comment trouver des clients. C’est un accompagnement non nĂ©gligeable car trouver des clients demande de la mĂ©thode et de la stratĂ©gie. Savez-vous comment vos amies s’y prennent pour prospecter ?

      1. Samia

        Par mails je pense. Je vais demander. Mais votre article m’a beaucoup plus et m’a encore plus motivĂ© Ă  changer de vie.

        1. MĂ©lodie Dufresne

          Courage Samia, le plus dur est de se lancer ! L’entrepreneuriat est une sacrĂ©e aventure ! Des montagnes russes Ă©motionnelles mais ça en vaut la peine.

  5. Marc

    Cet article est une pĂ©pite ! Tu as un style d’Ă©criture vraiment surprenant. Je me suis laissĂ© embarquĂ© tout de suite. Merci.

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Merci beaucoup Marc â˜ș C’est un sacrĂ© compliment que tu me fais lĂ  ! 🙏

  6. Lucie

    Bonjour MĂ©lodie,

    Penses tu qu’il soit nĂ©cessaire de faire le certificat Voltaire avant de faire cette formation ? Je ne suis pas trĂšs douĂ©e en orthographe. đŸ„Ž

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Hello Lucie ! 👋

      Merci pour cette question trÚs intéressante.
      Je trouve la certification Voltaire trĂšs prestigieuse quand on aime notre belle langue de MoliĂšre.

      NĂ©anmoins, je te dirais que non, elle n’est pas absolument nĂ©cessaire dans la mesure oĂč nous faisons tous des fautes, moi la premiĂšre alors que mon mĂ©tier s’articule principalement autour de l’Ă©criture. Il y a tellement d’outils gratuits en ligne pour vĂ©rifier et corriger tes erreurs de grammaire et orthographe… Je pense notamment Ă  Scribens qui m’a sauvĂ© plus d’une fois. Puis, plus tu Ă©criras, plus tu feras des progrĂšs. Y a pas de secrets, il faut pratiquer. 😊

      1. Lucie

        Merci beaucoup pour ta réponse. Je ne connais pas Scribens. Je vais aller voir ça.
        Encore merci !

  7. Myriam Mokkedem

    Merci MĂ©lodie pour cet article trĂšs pĂ©dagogique 👍! Je m’empresse de transmettre le lien Ă  une personne proche qui est trĂšs intĂ©ressĂ©e par ce mĂ©tier. C’est toujours plus sĂ©curisant de se lancer dans une formation testĂ©e et approuvĂ©e 😉. Mais dis-moi, es-tu affiliĂ©e pour cette formation ? Si oui, je lui proposerai de passer par le lien dans l’article. J’ai eu l’occasion d’Ă©changer un peu avec Anne Herbelet (la formatrice) et elle est vraiment adorable.

    1. MĂ©lodie Dufresne

      Hello Myriam et merci pour ton commentaire. 😊
      Oui Anne est une vĂ©ritable pĂ©pite ! 💎 Et ses formations sont Ă  son image.
      Non, je ne suis pas affiliĂ©e mais DorothĂ©e et Adeline le sont donc si ton amie passe par le lien de l’article, c’est mieux 😄
      Merci pour ton intĂ©rĂȘt en tout cas, j’espĂšre que ton amie trouvera son bonheur. 🙂

      1. Myriam Mokkedem

        Merci 😉. Je vais transmettre l’info. Au plaisir, MĂ©lodie !